+

Besoin d'aide ?

Laissez nous votre message et nous vous répondrons dans les meilleurs délais.

cart
croix drapeau noir

L'Amérique de Larry Niehues

texte & photos : Larry Niehues / Drapeau Noir

stylisme : /

_Portrait L'Amérique de Larry Niehues

Photo : Portrait of the US

L'Amérique de Larry Niehues

texte & photos : Larry Niehues / Drapeau Noir

stylisme : /

Les photos de Larry invitent à la rêverie. Loin des clichés usuels sur les Etats-Unis, Larry nous prend par la main et nous emmène avec lui découvrir une autre Amérique, celle du Midwest, des petites villes et des longues routes bordées de désert. A l'heure de la publication du superbe ouvrage "Nothing has changed", résumant ses dernières années de travail, partons en voyage au travers d'une Amérique sauvage, rurale et authentique capturée par l'oeil aiguisé de Larry!

 

 

En 2010, j’ai 22 ans et je saute le pas pour vivre mon rêve Américain, depuis je suis photographe à Los Angeles en Californie.

Nothing has changed drapeau Noir

Photo : The River / Yellowstone, Wyoming (2015)

Photo : Larry à l'hôtel Château Marmont de Los Angeles (photo Foxes Magazine)

Salut Larry, peux-tu te présenter rapidement ?

 

Hello, je m’appelle Larry Niehues, je suis un photographe Français, je suis né et j’ai grandi à Avignon dans le sud de la France. 

J’ai commencé la photographie en shootant de la mode pour la marque de vêtements de mon frère Charles (ndlr Fat Boy Clothing), il y a maintenant presque 15 ans.

Je réside aujourd’hui aux Etats-Unis à Los Angeles - depuis 2010 - où j’ai vraiment commencé ma carrière professionnelle.

 

Nous croyons savoir que tu as un intérêt particulier pour l'univers du vêtement et plus généralement du textile

Oui ça a commencé très jeune…

Avec mon frère Charles on adorait porter les vêtements de notre père.

Ma mère, costumière, nous a aussi transmis son engouement pour la “fripe” où tu peux toujours t’habiller comme bon te semble sans pour autant avoir un gros budget.

Nous avions donc assez jeune une attirance pour les fringues vintage américaines.

Charles en a d’ailleurs fait son métier avec ses créations pour sa marque FBC et moi je shoote toujours de la mode.





nothing has changed drapeau noir

Photo : Chef / St Louis, Missouri (2016)

L'Amérique de Larry Niehues

Photo : Street Message / Ogallala, Nebraska (2015)

La vieille Amérique me fascine car en tant qu’Européen, tout est nouveau pour moi ici, je n’ai pas grandi dans ce contexte.

Quels sont tes premiers souvenirs photographiques ?

 

 Au départ, je me mets à la photographie par accident !

 

Mon frère et moi même n’avions pas de budget pour payer un photographe pour sa marque du coup j’ai récupéré un boîtier et j’ai commencé à m’exprimer de façon naturelle en capturant mes potes qui faisait les modèles pour nous.

 

Plus tard, une fois installé aux USA, j’ai commencé ma carrière à 100% dans la photo, j’ai eu la chance de rencontrer Dean de chez DicE Magazine qui est devenu mon pote et qui m’a aidé à m’implanter, je lui dois beaucoup pour le développement de ma carrière.

 

Comment es-tu arrivé aux Etats-Unis ? 

 

Mes parents m’ont donné un prénom américain (ma mère y a résidé quelques temps) et j’ai toujours eu l’envie d’y vivre.

La culture musicale, les films, le motocross m’ont bien évidemment influencé. En 2010, j’ai 22 ans et je saute le pas pour vivre mon rêve Américain, depuis j’habite à Los Angeles en Californie.





nothing has changed drapeau noir

Photo : Une Amérique loin des clichés.

nothing has changed drapeau noir

Photo : Opening ceremony / Montana (2015)

nothing has changed drapeau noir

Photo : Sunday at roller skate / Texarkana, Texas (2016)

Quels sont les photographes qui t'ont éventuellement inspiré ? 

 

J’ai toujours aimé photographier l’instant présent, c’est pour ça que je ne suis pas fan des Photoshoot (même s’il faut passer par là pour vivre de la photo). 

 

De nombreux photographes ont inspiré et inspirent mon travail d’aujourd’hui, Dennis Hopper, William Eggleston, Robert Frank... ils ont documenté l’Amérique bien avant moi et à leurs époques respectives, de manière très simple : en voyageant, en prenant du bon temps…

Je retiens surtout leurs sujets qui souvent sont des gens simples, ancrés dans la réalité. Ces photographes arrivent à rendre” esthétiques” des situations ou des gens du quotidien.

 

Si je devais n’en citer qu’un, ce serait Dennis Hopper qui reste mon exemple depuis toujours. Il est LA raison pour laquelle j’ai commencé à shooter en 35mm. Le personnage et sa façon de shooter m’ont toujours fasciné.






nothing has changed drapeau noir

Photo : The Blues / New Orleans, Louisiana (2015)

nothing has changed drapeau noir

Photo : Training / Columbia, Missouri (2016)

J’adore capturer le “everyday life” de mr/mme tout le monde aux USA.

Tu nous fais découvrir une Amérique loin des clichés qui peuvent circuler. Comment peut-on la caractériser et pourquoi elle te fascine tant ? 

 

La vieille Amérique me fascine car en tant qu’Européen, tout est nouveau pour moi ici, je n’ai pas grandi dans ce contexte. À chaque fois que je prends la route, le souvenir d’une musique où d’un film apparaît. Pour te donner un exemple le film Paris, Texas de Wim Wenders. 

 

Il semble se dégager une certaine nostalgie de tes images, un temps plus lent que celui que nous connaissons, est-ce la vie dans cette Amérique ? 

 

J’adore capturer le “everyday life” de mr/mme tout le monde aux USA.

Mon côté intemporel et nostalgique est toujours attiré par les vieilles choses. 

Cette vieille Amérique existe toujours mais jusqu’à quand..? C’est pour cela que je garde un côté reporter (rires), je me dois de capturer le moment présent.

 

 

L'arrivée de Trump a-t-elle changé cette vision ? 

 

Oui malheureusement ce nouveau président change le quotidien de tout le monde je pense. Je n’aime pas la nouvelle image de mon pays d’adoption que j’aime tant et si mes photos peuvent faire rêver les gens, c’est pour moi une grosse victoire.

 

D'ailleurs quel est ton quotidien de photographe, as-tu une routine de travail particulière ? 

 

Quand je ne shoote pas pour un client, j’essaye de passer un maximum de temps sur la route.

Je rentre toujours en contact avec des locaux, fermiers, musiciens, etc.. afin de pouvoir les accompagner dans leur vies respectives. Je suis comme une ombre.

Argentique / numérique ? 

 

Argentique ! Je photographie avec un Nikon F3 Argus C3 et point and shoot Leica.






nothing has changed drapeau noir

Nothing has changed drapeau Noir

Photo : La réalité d'une Amérique contrastée.

nothing has changed Drapeau Noir

Photo : Dita / Hollywood, Californie (2013)

nothing has changed drapeau noir

Photo : Playing in the neighborhood / Sykeston, North Dakota (2016)

Si tu n'avais pas été photographe, vers quel(s) métier(s) te serais tu tourné? 

J'aurais aimé être musicien dans un groupe!

J'aime la musique bien sûr mais aussi le ”Lifestyle” de ce que représente être un artiste.

Comme le fait de toujours voyager sans vraiment avoir de chez toi.

Je me reconnais bien dans cette vie là.

 

Des spots où on peut te croiser si on va à Los Angeles ? Et ailleurs ? 

A Los Angeles, j’adore passer du temps au bar de mes potes du sud de la france, “Le Zebulon”. Une référence en musique en tout genre.

A Nashville,  ma ville préférée aux USA. “Dino’s” pour un bon burger, “Barista Parlor” pour recharger en caféine le matin et “Robert’s” pour du bon Honky Tonk façon Tennessee.

Sinon en Alaska (rires).

Mon frère et moi sommes partis en Alaska il y a quelques temps, nous avons suivi un “bear guide” qui nous a permis d’approcher et de photographier des Grizzlies dans la nature… Je vous laisse imaginer...  Une expérience nature incroyable également sur l’île de Katmai. A refaire.

 

 

Quelle est ton actualité et où peut-on voir tes œuvres cette année ?

Je viens juste de sortir mon premier ouvrage “Nothing Has Changed” publié chez l’éditeur Lannoo, qui retrace 6 ans de travail sur la route à sillonner les routes d’Amérique.

Je clôture juste la tournée du bouquin après LA, NYC, Paris et Avignon. Je travaille sur mon prochain livre qui sera consacré sur l'état du Mississippi aux USA.



nothing has changed drapeau noir

Photo : Cali Girl / San Onofre SB, California (2015)

nothing has changed drapeau noir

Photo : Waiting for fireworks / Grand Forks, North Dakota (2016)